Comment entretenir sa piscine ? 12 gestes pour un entretien efficace

Le 15 juillet 2023 - Entretien et dépannage

C’est l’été et vous aimez vous baigner dans votre piscine. Mais comme toute installation, celle-ci demande une entretien régulier pour fonctionner et perdurer dans le temps. Alors, comment bien entretenir sa piscine ? Vous saurez tout sur les gestes quotidiens et hebdomadaires pour réaliser l’entretien général d’une piscine ainsi que sur le budget nécessaire pour garder une eau saine et propre.

Les gestes quotidiens pour entretenir sa piscine 

1. Retirer les grosses saletés à l’aide d’une épuisette

Des feuilles mortes, des cailloux ou autres débris viennent souiller l’eau de votre piscine.

La solution ? Un nettoyage quotidien à l’aide d’une épuisette permet de maintenir votre piscine en bon état. De plus, vous éviterez ainsi que les skimmers se bouchent. Cela est d’autant plus nécessaire pour entretenir une piscine hors sol qui ne dispose pas de système de filtration.

2. Vérifier le niveau de l’eau

Pour une utilisation optimale de votre bassin aquatique, le niveau de l’eau doit se situer au ¾ du skimmer. Un niveau trop bas peut provoquer un désamorçage et une surchauffe de la pompe.

3. Nettoyer le filtre à eau

Le système de filtration d’une piscine se compose d’une pompe et d’un filtre. La pompe aspire l’eau avant de la diriger vers le filtre.

Il est donc nécessaire de vérifier régulièrement la propreté du filtre. Filtrez également l’eau de façon quotidienne entre 8 et 12 heures d’affilée. Pour savoir combien de temps vous avez besoin de filtrer l’eau, appliquez la règle suivante : temps de filtration = température de l’eau/2

Certaines pompes équipées de programmateurs automatisent la filtration. Des micro-organismes et algues souillent l’eau. C’est pour cela qu’il faut la traiter.

4. Entretenir l’eau de sa piscine et le taux de chlore 

Des bandelettes de pH vous permettent de contrôler l’eau et le niveau de chlore de votre bassin. Idéalement, l’eau doit avoir un pH neutre entre 7 et 7,4. Dans le cas contraire, des produits peuvent vous aider à corriger un mauvais ph.

Le taux de chlore se mesure également avec des bandelettes : il doit se situer entre 1,5 et 2 mg/l. Un système de traitement automatique par électrolyse du sel ou par régulateur de chlore automatique (sonde Redox) vous simplifiera cette tâche.

Des désinfectants multifonctions à diffusion lente permettent d’entretenir l’eau de la piscine. Ces traitements de piscine agissent entre 15 jours et deux mois selon les produits. Sous forme de galets ou diffuseurs flottants, ils libèrent leurs actions bactéricides, algicides et clarifiantes.

L’équilibre de l’eau reste toujours instable : soyez donc vigilant !

Cet article peut vous intéresser : Comment rendre sa maison plus écologique ?

Les gestes hebdomadaires nécessaires à l’entretien de la piscine 

1. La désinfection de l’eau avec des produits

Afin de simplifier le traitement de l’eau, de nombreux produits assurent plusieurs fonctions. Un même produit peut agir sur la désinfection, la lutte contre les algues et avoir une action floculante.

Pratique : des kits regroupent les produits utiles pendant un temps donné et un volume d’eau défini. Vous avez 3 possibilités pour garder une eau de baignade propre

  • le chlore (désinfectant traditionnel à forte odeur) ;
  • le brome (désinfectant naturel sans odeur) ;
  • l’oxygène actif (le mieux adapté au corps humain).

Bon à savoir : un ozonateur diminue de moitié la consommation de produits désinfectants, réduit la dureté de l’eau et prolonge la vie de l’installation.

2. Le nettoyage de la ligne d’eau

Une fois par semaine, frottez les dépôts situés au niveau de la ligne d’eau. Utilisez une éponge ou aidez vous d’un gel dégraissant spécial ligne d’eau.

3. Le nettoyage complet du bassin

Passez également l’aspirateur ou un robot de piscine pour nettoyer l’intégralité des surfaces. Les robots de piscine électriques conviennent à tous les bassins. Très efficaces, ils permettent de nettoyer le fond, les parois et la ligne d’eau.

4. Le nettoyage du filtre

Si vous avez équipé votre piscine d’un filtre à sable, un contre lavage (backwash) est nécessaire pour supprimer les impuretés. Si vous disposez d’un filtre à cartouche, nettoyez celle-ci avec un jet d’eau. Votre filtre est vraiment sale ? Mettez-le au lave-vaisselle.

5. Vider le panier et la chaussette filtrante du skimmer

Enfin, pensez à vider la chaussette filtrante du skimmer. Assurez-vous que le pré-filtre de la pompe ne soit pas obstrué.

A lire également : Comment bien lire et comparer un devis travaux : tous nos conseils

Entretenir sa piscine : entretien général et le budget à allouer

1. Le nettoyage de la piscine en profondeur

Le nettoyage en profondeur de la piscine s’effectue de temps en temps. Vous pouvez confier cette mission à des robots. Les parois nécessitent un nettoyage régulier pour rester bien propres.

2. La maintenance de la pompe et du filtre

Effectuez la maintenance de la pompe pour en garantir son efficacité et sa longévité. Des impuretés s’accumulent et peuvent entraver son fonctionnement. Nettoyez également le filtre au jet d’eau et détartrez-le.

3. Entretenir sa piscine par l’hivernage

Lorsque la température extérieure chute sous les 15 c, il faut hiverner votre piscine. Le but de l’hivernage est de protéger vos appareils, de limiter les dépôts calcaires et les algues et de faciliter la mise en route au printemps. 

Pour cela, suivez ces différentes étapes : 

  • nettoyer le bassin, les skimmers et le filtre, 
  • ajuster le ph, 
  • appliquer un traitement de choc puis un produit d’hivernage, 
  • baisser le niveau d’eau à 10 cm en dessous des buses de refoulement, 
  • fermer les entrées d’eau, 
  • installer une bâche opaque.

Prix d’entretien d’une piscine : combien ça coute en moyenne ?

Deux solutions s’offrent à vous pour l’entretien de votre piscine. Soit vous le déléguez à un piscinier en signant un contrat d’entretien, soit vous installez une station de contrôle automatique.

Les pisciniers proposent différentes formules : intervention pour la mise en route et l’hivernage, entretien hebdomadaire en saison estivale, livraison de produits d’entretien.

A l’heure, un piscinier professionnel demande en moyenne entre 60 et 90€. Certains proposent des forfaits au mois comprenant plusieurs visites, allant de 150 à 300€, ou facturent au prix fixe, par type de prestation.

Une station de contrôle coûte environ 1500 €. Rajoutez un budget pour les produits d’entretien. L’appareil permet d’alléger l’entretien, mais des interventions humaines restent indispensables.

A lire également : Comment trouver un artisan ? Critères et meilleurs sites


Comment entretenir sa piscine ? A retenir

Entretenir sa piscine nécessite de la rigueur au quotidien. Afin de maintenir une eau claire et propre pour nager, quelques gestes quotidiens et hebdomadaires sont indispensables. Un entretien approfondi en début et fin de saison s’impose également. Heureusement, des kits de produits, des robots et des stations de contrôle facilitent le travail. Et pour vous faciliter la vie, n’hésitez pas à déléguer cette tâche à un piscinier professionnel !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment avec Obat
Découvrez les fonctionnalités du logiciel