Le 31 mai 2023
Article mis à jour le 17 juillet 2024
Conseils travaux

Par L'équipe de rédaction

Système de chauffage : lequel choisir pour son logement ?

En construction comme en rénovation, le système de chauffage est un équipement essentiel pour le confort thermique de son logement. De plus, adopter un système de chauffage dernière génération est un moyen efficace de réaliser des économies sur vos factures énergétiques. Mais face aux différentes solutions qui existent sur le marché, quel chauffage choisir ? Pour vous aider, voici un point complet sur les différents systèmes de chauffage, leurs avantages ainsi que les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.   

Qu’est-ce qu’un système de chauffage ?

Un système de chauffage est un équipement qui permet à un logement et à ses occupants de se chauffer. L’ensemble de ce dispositif intègre donc :

  • un générateur pour la production de chaleur ;
  • une unité de distribution ;
  • des émetteurs de chaleur pour chauffer et réguler. 

 Chauffage central ou collectif

 D’une manière générale, on trouve deux systèmes de chauffage :  

  • une production de chaleur via un système de chauffage central ;
  • une production de chaleur, centralisée ou décentralisée, avec un chauffage collectif. 

En ce qui concerne le chauffage central, ce système repose sur une alimentation et une distribution de la chaleur à partir d’une unité de production centralisée. Le circuit de distribution qui permet d’assurer le confort thermique est raccordé au générateur, installé dans un lieu centralisé (le plus souvent une cave ou une arrière-cuisine).   

Il arrive également de rencontrer des systèmes basés sur une répartition collective. Dans le cas d’un chauffage collectif, le système de production de chaleur est partagé par plusieurs habitats ou lieux.

💡 À noter : Il existe également le chauffage individuel centralisé (CIC) qui désigne un système de production raccordé à une même colonne montante, mais dont la distribution est individuelle. Celui-ci permet à chacun des logements de disposer de son propre réseau de distribution.

Le fonctionnement d’un système de chauffage

 Selon le système de chauffage du logement, le générateur peut être :

  • une chaudière (à gaz, biomasse, etc.) ;
  • un plancher chauffant ;
  • une pompe à chaleur (PAC) ;
  • des capteurs solaires thermiques.  

Concernant les sources d’énergie principales qui permettent de produire de la chaleur, on peut mentionner : 

  • l’électricité ;
  • le gaz ;
  • le bois ;
  • l’énergie solaire ;
  • le fioul.

Qu’il s’agisse d’énergies renouvelables ou d’énergies combustibles, l’important est de bien choisir l’énergie qui correspond à votre logement et à votre budget.

Pourquoi est-il important d’avoir un système de chauffage performant ?

Le chauffage représente une part conséquente des dépenses énergétiques d’un foyer, surtout face à l’augmentation des coûts de l’énergie observée ces dernières années. En effet, en France, les ménages consacrent plus de la moitié de leurs factures d’énergie au poste chauffage (environ 60 %).

Il est donc crucial de pouvoir compter sur un système de chauffage efficace et adapté à vos besoins. Cela vous permettra non seulement de faire des économies, mais aussi de gagner en confort thermique.

Comment bien choisir un système de chauffage pour votre domicile ?

Faire le choix du bon système de chauffage pour votre habitat peut être un véritable défi. Afin de vous aider à faire une première sélection, voici quelques critères à prendre en compte : 

  • vos besoins de chauffage spécifique avec le nombre de personnes qui composent votre foyer ;
  • votre zone géographique et les conditions climatiques qui y sont propres ;
  • les caractéristiques de votre logement, surface, orientation et isolation notamment ;
  • les possibilités techniques du bâtiment, notamment s’il s’agit d’un chauffage collectif ;
  • les contraintes liées aux différentes réglementations comme la norme RE2020 (Réglementation environnementale 2020) dans le cas d’une construction neuve ou le plan local d’urbanisme (PLU) qui peut contraindre à certains modes de chauffage.

Prêt à vous inscrire dans une démarche environnementale et participer à la lutte contre le réchauffement climatique ? Dans ce cas, vous pouvez tout à fait décider de vous tourner vers des systèmes de chauffage écologiques fonctionnant avec des énergies propres et renouvelables.

Les aides pour rénover son système de chauffage   

À l’instar de certains travaux de rénovation énergétique, la pose d’un système de chauffage par un plombier chauffagiste peut être éligible à des aides financières. En effet, selon l’équipement choisi, vous pourrez bénéficier d’un coup de pouce de l’État et de subventions pour alléger votre investissement, comme :

  • MaPrimeRénov’ ouvert à tous les propriétaires et versée par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) ;
  • la prime énergie liée au dispositif des certificats d’économies d’énergies (CEE) ;
  • la TVA réduite à 5,5% ; 
  • certaines aides des collectivités locales.

Pour vous aider à couvrir le reste à charge, il existe également l’Eco-prêt à taux zéro, un emprunt sans intérêt, accessible sous condition.

Attention, la majorité des aides gouvernementales supposent de faire appel à un artisan qualifié et certifié RGE (reconnu garant de l’environnement)

💡Bon à savoir : vous souhaitez savoir comment réduire le coût de vos travaux d’économies d’énergies ? Grâce à Simul’aides, vous pouvez définir et estimer le montant des aides dont vous pouvez bénéficier.    

A lire également : Aide à l’installation de panneaux solaires : 7 solutions en 2023

Quels sont les différents systèmes de chauffage ?

Selon votre logement, les possibilités techniques et la réglementation, vous êtes donc libre de recourir au chauffage de votre choix. Sachez néanmoins que la gamme de solutions de chauffage est variée avec :

  • le chauffage électrique ;  
  • le chauffage central au gaz ;
  • le chauffage par cheminée, insert ou poêle au bois ;
  • le chauffage par chaudière biomasse ;
  • pompe à chaleur ;
  • chauffage solaire ;
  • chauffage au fioul ;

Le chauffage électrique

Se chauffer à l’électricité n’est pas rare en France. Cette énergie est encore beaucoup utilisée pour le chauffage dans les maisons individuelles et les appartements. Autrefois, le chauffage électrique impliquait un ensemble de radiateurs (ou convecteurs) bas de gamme (appelés grille-pain) et peu efficaces.

Aujourd’hui, cet ancien équipement très énergivore n’est plus autorisé à la vente. Reste qu’il est préférable d’opter pour un système de chauffage électrique dans des logements de petite taille, bien isolés, pour des raisons de consommation. Vous souhaitez investir dans un appareil de chauffage électrique ? Sur le marché, plusieurs types de chauffage sont disponibles comme :

  • le chauffage électrique par radiateur à inertie fluide ou sèche ;
  • le chauffage électrique au plancher, au plafond ou au mur qui émet et diffuse la chaleur par un circuit de câbles-résistances thermiques ;
  • le chauffage électrique par radiateur rayonnant performant qui peut être installé sur les murs, notamment des grandes pièces. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’un système de chauffage électrique ?

Les plusLes moins
–  équipement peu cher à l’achat ;
–  installation rapide et simple ;
–  appareil peu encombrant. 
– chaleur peu homogène ;
– relativement énergivore.   

Chauffage central avec chaudière gaz

Connu pour sa chaleur rapide et sa distribution homogène, le système de chauffage central avec chaudière au gaz est répandu. Moins cher que l’électricité, le gaz est une des énergies qui assure un confort thermique avec une belle qualité de chauffe.    

 Attention, car même si les chaudières gaz à condensation de dernière génération présentent d’excellentes performances énergétiques, elles sont désormais interdites pour les nouvelles constructions. La raison ? Le gaz fait partie des énergies fossiles à restreindre pour atteindre la neutralité carbone, visée par le gouvernement à horizon 2050.

La nouvelle norme RE 2020, en vigueur depuis le 1er janvier 2022, entend déjà décarboner le chauffage dans les logements. Il n’est en effet plus possible d’installer un chauffage au gaz dans le neuf. Tous les modèles de chaudières à gaz sont concernés, y compris celles à condensation. D’ailleurs, la pose des chaudières à gaz n’est plus éligible aux aides de l’État comme ma PrimeRénov’.  

Quels sont les avantages et inconvénients d’un système de chauffage à gaz ?

Les plusLes moins
– utilisation simple ;
– rendement performant ;
– confort thermique ;
– appareil peu encombrant ;
– coût d’entretien faible. 
– hausse du prix du gaz ;
– énergie fossile polluante ;
– non éligible aux aides de l’État.

Chauffage au bois : cheminée, insert ou poêle

Le bois fait partie des énergies propres et renouvelables en plus d’être peu coûteux. À ce titre se chauffer au bois est le système de chauffage le moins cher : une solution à la fois économique et écologique. À noter que les rendements dépendent toutefois du type de chauffage avec :

  • la cheminée qui demande à être alimentée régulièrement et s’apprécie surtout en chauffage d’appoint, car elle ne peut chauffer qu’une petite surface ;
  • l’insert bois ou foyer fermé offre un rendement plus performant qu’une cheminée à foyer ouvert et permet de restituer la chaleur à un niveau élevé pendant longtemps ;
  • le poêle à bois est un dispositif de chauffage esthétique particulièrement efficace qui peut servir comme chauffage central (rendement de 70 à 80 % pour les poêles à bûches, voire plus de 85 % pour les modèles à granulés).

Quels sont les avantages et inconvénients d’un système de chauffage au bois ?

Les plusLes moins
– écologique : énergie propre et renouvelable ;
– économique ;
– esthétique. 
–  généralement pas suffisant pour chauffer un logement ;
–  espace de stockage ;
–  faible autonomie (alimentation régulière nécessaire). 

Chauffage avec la chaudière biomasse

La chaudière au bois biomasse est un équipement qui, comme son nom l’indique, utilise le bois (pellets ou granulés) comme combustible. Ce système encore peu répandu offre pourtant un rendement très élevé (autour de 90 %). À ce titre, il peut être utilisable comme chauffage principal.

Au-delà de sa puissance de chauffe, une chaudière biomasse est économique puisque le bois reste une source d’énergie abordable et 100 % recyclable. Vous changez d’équipement de chauffage et souhaitez opter pour un modèle à bois ou à pellets ? Selon vos besoins, vous pourrez vous tourner vers :

  • une chaudière automatique avec un silo autonome de stockage dont le prix d’achat est relativement élevé ;
  • une chaudière manuelle, plus abordable, qui nécessite de remplir le silo en combustible.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un système de chauffage par chaudière bois ou pellets ?

Les plusLes moins
– offre un bon rendement ;
– économique ;
– énergie renouvelable.
–  nécessite un espace de stockage ;
–  prix d’achat élevé. 

Chauffage par pompe à chaleur

Le chauffage par une pompe à chaleur (PAC) présente de nombreux avantages. En effet, ce système répond aux dernières normes RE2020 et permet à ce titre de bénéficier des aides à la rénovation. De plus, il faut savoir qu’une PAC est privilégiée car cet équipement ne consomme que peu d’énergie et permet de réduire sa facture énergétique.

Pour chauffer votre maison ainsi que l’eau chaude sanitaire (ECS), une PAC utilise l’énergie thermique présente dans l’eau, l’air ou le sol. Peut-on dire pour autant que ce système de chauffage est le plus économique ? Si cela peut être vrai à l’usage, une pompe à chaleur nécessite toutefois un investissement de départ conséquent. 

Avantages et inconvénients d’un système de chauffage par pompe à chaleur  :

Les plusLes moins
– installation facile par simple raccordement ;
– économique ;
– utilisée pour le chauffage et l’eau chaude ; 
– éligible aux aides de l’État à la rénovation.  
–  prix d’achat élevé malgré les aides financières.

Chauffage solaire

Le système solaire combiné (SSC) fait partie des systèmes de chauffage écologiques les plus connus. Grâce au SSC, vous pouvez en effet espérer alimenter votre logement non seulement en chauffage, mais aussi en eau chaude sanitaire. En pratique, ce nouveau système de chauffage solaire est relié à votre circuit de chauffage et donc à vos émetteurs (radiateurs ou plancher chauffant).

Le principe de ce type d’équipement est d’associer l’efficacité d’un circuit de distribution à celle des panneaux solaires (de type thermique ou hybride) pour capter et transformer l’énergie solaire. Un chauffe-eau solaire (ou solarothermique) peut d’ailleurs être considéré comme le meilleur système de chauffage si celui-ci est associé à un équipement complémentaire, comme un poêle.  

Avantages et inconvénients d’un système solaire combiné :

Les plusLes moins
– énergie verte et renouvelable
– économique et écologique
– éligible aux aides de l’État   
– coût d’achat élevé
– rendement instable selon la zone géographique
💡 Bon à savoir : l’État encourage les ménages à recourir aux énergies renouvelables afin d’accélérer la transition énergétique. Ainsi il est possible de bénéficier d’aides à la production d’électricité solaire via l’installation de panneaux solaires à l’autoconsommation photovoltaïque.

Chauffage au fioul  

 Le chauffage au fioul peut encore se retrouver dans certaines maisons anciennes. Toutefois, le fioul n’est plus le bienvenu de nos jours en raison de son impact environnemental et de sa dépendance aux combustibles fossiles.

Ainsi ce système de chauffage vieillissant et polluant doit faire l’objet de dispositions : vidange, enlèvement et dépose de la cuve à fioul. Pour cela, le gouvernement ouvre droit à une, voire plusieurs aides financières.

💡 À noter : l’installation de chaudières au fioul est interdite dans tous les types de logements, depuis le 1er juillet 2022. 

Pour résumer 

Vous connaissez désormais toutes les solutions qui existent sur le marché pour bien chauffer votre logement. Sachez toutefois que pour améliorer votre qualité de vie et votre confort thermique, d’autres réflexes sont indispensables. En effet, avant d’installer ou de remplacer un système de chauffage, veillez à faire un point sur l’isolation et la ventilation de votre habitat. Un bilan énergétique peut d’ailleurs vous aider à déterminer les travaux de rénovation thermique à mener en priorité.

Comment entretenir sa piscine ? 12 gestes pour un entretien efficace

C’est l’été et vous aimez vous baigner dans votre piscine. Mais comme toute installation, celle-ci demande une entretien régulier pour...

La maison bioclimatique : qu’est-ce que c’est ?

Pour vivre dans un logement respectueux de l’environnement et doté d'un confort optimal, choisir une maison bioclimatique est une excellente...

Quelle chaudière choisir ? Tout ce qu’il faut savoir pour la changer

Bientôt 15 ans avec votre chaudière ? C’est probablement le moment idéal pour réfléchir au changement de votre chaudière. Mais quel système...

Entretien de haie : taille, arrosage et réglementation

Une haie possède de multiples fonctionnalités. Essentielle à l’environnement et à la biodiversité, elle permet également de valoriser votre extérieur....

Quel est le meilleur poêle à bois ? Guide d’achat 2024

Vous souhaitez investir dans un poêle à bois ? Ce système de chauffage performant permet non seulement d’alléger vos dépenses énergétiques,...

Quel est le prix de l’entretien d’une chaudière ?

La maintenance de votre chaudière est essentiel pour assurer son bon fonctionnement. Mais combien ça coûte réellement ? Dans cet...