Entretien de haie : taille, arrosage et réglementation

Le 29 novembre 2023 Article mis à jour le 15 juillet 2024 Entretien et dépannage Par L'équipe de rédaction

Une haie possède de multiples fonctionnalités. Essentielle à l’environnement et à la biodiversité, elle permet également de valoriser votre extérieur. Pour garder son rôle protecteur et rester esthétique, cette clôture végétale nécessite un peu d’entretien. Vous cherchez des conseils pour un entretien de haie efficace ? Quand la tailler et quelle réglementation respecter ? Voici nos conseils et bonnes pratiques pour profiter d’une haie harmonieuse, dense et compacte tout au long de l’année. 

Pourquoi l’entretien de haie est important ? 

Afin de comprendre pourquoi l’entretien de haie est important, il convient de s’interroger sur la définition même de ce qu’est une haie. 

Protéger et embellir vos extérieurs  

On peut la décrire comme une clôture végétale constituée de plusieurs arbres ou arbustes regroupés et plantés de façon linéaire. Ce groupe de végétaux forme ainsi une masse compacte et dense qui permet de : 

  • délimiter sa propriété ; 
  • protéger des intempéries (du vent notamment) ; 
  • servir de brise-vue ; 
  • embellir votre terrain.

Si la haie participe à l’esthétisme et à la protection de votre extérieur, un entretien régulier reste indispensable. 

Favoriser la croissance et la bonne santé de la haie 

Qu’il s’agisse de laurier, thuyas ou cyprès, de haie brise-vue ou décorative, la taille de ces arbustes est essentielle à son entretien. Cela permet : 

  • de favoriser son développement  ; 
  • d’équilibrer son port et son feuillage pour maintenir une forme harmonieuse  ;  
  • de conserver des arbres et arbustes de haie en bonne santé ; 
  • de valoriser son bien immobilier.  

Grâce à un bon entretien, vous pourrez profiter d’une haie vigoureuse, véritable écran végétal pour vous protéger du vent et des regards curieux. 

A lire également : Comment entretenir son jardin ? Les bonnes pratiques

Développer la biodiversité et répondre à des enjeux écologiques  

Autres critères essentiels à prendre en compte dans l’entretien de haie : le bénéfice écologique et la biodiversité qui s’y développe. Il faut en effet savoir que la haie est de plus en plus plébiscitée en milieu urbain car elle :

  • attire la petite faune, dont les oiseaux et hérissons ; 
  • abrite des pollinisateurs ; 
  • régule le climat en permettant la création de microclimats (apporte ombre et fraîcheur grâce au principe d’évapotranspiration) ; 
  • lutte contre l’érosion des sols ; 
  • contribue au stockage du carbone.  

Ainsi, entretenir la haie joue un rôle fondamental pour préserver des réservoirs de biodiversité et répondre aux enjeux environnementaux. 

💡 Bon à savoir : pour vous accompagner dans un projet de plantation de haie, il est fortement conseillé de faire appel à un jardinier professionnel. Cet expert des espaces verts, grâce à son expertise, connaît toutes les astuces pour entretenir une haie tout en préservant les écosystèmes.  

Quel est le meilleur moment pour l’entretien de haie ? 

Pour pouvoir profiter d’une haie harmonieuse, il est indispensable de procéder à une taille régulière

La taille de formation les premières années  

Les premières années, il est nécessaire d’accompagner la haie dans son développement. C’est ce que l’on appelle la taille de formation. Celle-ci intervient au cours des 3 premières années. Pour s’assurer de sa bonne croissance, une taille est requise une année après sa plantation.

Cela permet de lui donner un port équilibré. Par la suite, il convient de procéder à une taille à la fin de l’hiver, puis en octobre, comme un entretien de haie classique. 

💡 Quel outil utiliser pour tailler ? Si la cisaille convient parfaitement à la taille d’une petite haie, pour une haie plus conséquente, il est préférable d’utiliser un taille-haie. Selon la hauteur de la haie, il peut être nécessaire de se munir d’un taille-haie sur perche. Attention, n’oubliez pas d’être vigilant et de vous servir des gants de protection lorsque vous procéder à l’élagage des haies.  

A lire également : Comment entretenir sa piscine ? 12 gestes pour un entretien efficace

La taille d’entretien de haie 

Les haies feuillues qui poussent en toutes saisons, comme les thuyas ou les cyprès,  peuvent se tailler une à deux fois par an. On procède à cet entretien de haie généralement à l’automne en évitant la période de gel ou de forte chaleur. 

En ce qui concerne les haies fleuries, comme le laurier rose, il est préférable d’attendre la fin de la floraison pour les tailler. Selon les espèces, la période est variable. Par exemple, pour le laurier rose, il faudra effectuer la taille en mars. Comment ? Il suffit de supprimer  les branches mortes ainsi que les fleurs fanées et raccourcir les rameaux. 

💡 Réglementation : quand tailler les haies  ? Les haies sont des refuges de choix pour bon nombre d’animaux comme les insectes, hérissons, batraciens ou oiseaux. À cet effet, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) recommande d’éviter de tailler les haies entre la mi-mars et la fin de l’été pour ne pas perturber les oiseaux. Cela correspond en effet à la période de nidification. 

Quelles sont les conditions d’entretien des haies à respecter ?

Bécher 

Le bêchage est utile pour aérer le sol. Cette opération est essentielle au bon entretien de la haie afin de : 

  • faciliter la décomposition des matières organiques ;
  • régénérer les micro-organismes.   

Désherber et pailler les haies

Pour protéger vos haies de jardin, veillez à bien les désherber en retirant les mauvaises herbes situées au pied des arbustes. N’hésitez pas à vous munir d’outils, comme une binette, un sarcloir ou un couteau désherbeur pour vous aider.

Vous pourrez ensuite procéder à un bon paillage. C’est un geste d’entretien de haie qu’il ne faut pas négliger puisque cela va permettre de : 

  • limiter la pousse des mauvaises herbes ; 
  • protéger le sol en maintenant un taux d’humidité suffisant ;
  • fournir à vos arbres et arbustes les nutriments appropriés avec un paillage organique. 

Vous pouvez utiliser des écorces de pin pour des haies composées d’arbustes de terre de bruyère.

💡 Conseil pour nourrir ses haies : il est possible de faire un apport de compost pour bien entretenir votre haie. Cela permet de favoriser la croissance des végétaux avec un sol plus riche. Toutefois, ce compostage dépend du type de haie. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel. Par ailleurs, sachez que le compostage devient obligatoire en France à compter de janvier 2024. 

L’arrosage des haies

Pendant les trois années qui suivent sa plantation, la haie est très gourmande en eau. Il peut donc être utile de creuser une rigole qui permet de constituer une bonne réserve d’eau. 

L’arrosage est toutefois variable selon le type de haie

  • faible besoin d’eau pour les arbustes à feuillage fin comme les haies fleuries et fruitières ; 
  • besoin en eau plus conséquent pour l’entretien de haies à feuilles épaisses.

En cas de canicule et de sécheresse prolongée, vous pouvez adapter l’arrosage de votre haie. Sachez toutefois qu’une fois votre haie bien établie, il n’est généralement pas nécessaire de l’arroser pour l’entretenir.  

A lire également : Terrain non constructible : tout ce qu’il faut savoir

Quelles sont les règles à respecter pour l’entretien de haie ?

La haie paysagère est une solution esthétique pour délimiter le terrain de sa propriété, ou se protéger du regard des voisins ou des passants. Impossible donc de laisser une haie brise-vue sans entretien. D’ailleurs, voici la réglementation stricte à respecter concernant son entretien

  • la haie ne doit pas dépasser une hauteur maximum de 2 mètres et se situer à moins de 2 mètres de la parcelle du voisin sauf réglementation spécifique locale 
  • seules les haies dont la hauteur est inférieure à 2 mètres peuvent être plantées jusqu’à 50 cm ;
  • en cas de débordement chez un voisin, la taille de la haie doit être effectuée par le propriétaire du terrain où celle-ci est plantée ; 
  • la haie ne doit pas empêcher la circulation des piétons côté rue. 

Attention, si la haie est mitoyenne, la charge de l’entretien est alors partagée. En règle générale, les voisins procèdent à la taille de leur côté respectif. Quant au dessus de la haie, il est également partagé pour moitié. 

💡 Bon à savoir : vous souhaitez procéder à l’entretien de votre haie au meilleur prix ? Pour cela, nous vous recommandons de solliciter plusieurs devis. Vous pourrez alors comparer les tarifs des prestations et choisir le meilleur artisan pour l’entretien de votre haie de jardin.  

A retenir sur l’entretien de haie

Une clôture végétale est non seulement esthétique, mais présente également de multiples bénéfices environnementaux. Il est donc fondamental de procéder à un bon entretien de sa haie. En suivant ces conseils et bonnes pratiques, vous pourrez vous assurer de son développement, mais aussi protéger son écosystème. Pour vous aider dans cette tâche, n’hésitez pas à faire appel à un artisan spécialisé dans les travaux de jardinage.

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment avec Obat
Découvrez les fonctionnalités du logiciel